De Ometepe à El Rama n°1 – L’île d’Ometeppe

L’île d’Ometepe est amplie de lieux qui donnent à rêver : Charco Verde, les volcan Maderas, Concepcion, les plages, Oro de agua (une piscine d’eau chaude naturelle)… Vous avez le choix !

Légende de Charco Verde

De nombreuses légendes circulent sur le lac de Charco Verde. Celle contée par le propriétaire de l’Hôtel Ortiz où je suis descendue est la suivante : quiconque mange du poisson péché à minuit dans l’eau du lac de Charco Verde se mariera avec un habitant originaire de l’île d’Ometepe… Avis aux amateurs du Nicaragua qui veulent y trouver l’âme soeur.

 La Lagune de Charco Verde - photo Hélène Legay - octobre 2009

 

Le Mirador du volcan Maderas

Le mirador Maderas - photo Helene Legay

Une heure et demi d’escalade en prenant son temps et nous voici arrivé au mirador du Volcan Maderas, l’un des deux volcan de l’île d’Ometepe.

Le chemin pour venir est très agréable, aux milieu des champs et des cailloux qui font parfois facilement notre taille. Si l’on regarde bien, nous avons l’occasion d’observer quelques pétroglyphes sur le chemin (gravures précolombiennes). De loin, nous entendons des cris étranges qui font un boucan d’enfer… Il s’agit d’une quantité impressionnante de singes regroupés dans un arbres. A notre approche, ils se taisent mais s’habituent très vite à notre présence et se montre de nouveau. La fin de la balada, dans la forêt avec la terre gonflée d’eau, glisse un peu, la pente se corse mais l’arrivée au Mirador nous fait oublier toute la fatigue éventuelle.

La vue est sublime. Nous passons deux petites heures à profiter de la beauté du paysage et à voir passer les courageux transpirants qui sont partis au sommet (8 heures de marche aller/retour) avant de rentrer à l’auberge écologique où nous logeons au pied du volcan.

Si vous avez l’occasion d’y passer, rien que pour la vue, cela vaut le coup !

Quelques images

La charrue d'Ometepe - Photo Hélène Legay - octobre 2009

L'ile d'Ometepe - photo Hélène Legay - octobre 2009

Photos : L’île d’Ometepe, octobre 2009 par Hélène Legay

D’autres voyageurs présentent l’île

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.