Le Nicaragua, un pays couleur café

Article publié sur le blog de Guillaume Bur 

 

La production de café, qui a démarré au début du XIXe siècle, est à l’origine du premier boom économique du Nicaragua. Aujourd’hui encore, ce secteur emploie 700000 personnes (sur 5,8 millions d’habitants) et reste un des principaux atouts commerciaux du pays.

Les premières pousses de café nicaraguayennes ont vu le jour dans la province du Carazo, au sud-ouest du Nicaragua. La région concernée, surnommée «le triangle d’or»,
est particulièrement étroite, enclavée entre le Pacifique et le grand lac Nicaragua. Elle offre les conditions idéales pour le développement de la plante: un microclimat tropical et une altitude raisonnable, 600 mètres. C’est ici que travaille Aldo Rappaccioli, dont la famille produit du café depuis plus de cent ans.

 

Lire l’article complet sur le site de son auteur

 

Photo de couverture : Des grains de café sèchent dans un beneficio, Guillaume Bur, Nicaragua, 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.