Carlos Mejia Godoy


Résumé

Carlos Mejia Godoy l’un des chanteur les plus populaire du Nicaragua. Très actif au sein du FSLN dans les années 1980, il a composé et interprété les plus connues des chansons de la révolution.


 

Biographie succinte

Né en 1943, il est le fils de Carlos Mejia Fajardo, un musicien populaire, fabricant de marimbas. Avec son frère Luis Enrique Mejia Godoy, de deux ans son cadet, également musicien, ils grandissent dans une atmosphère musicale. Il sort son premier disque en 1973 « Canto a flor de pueblo » qui connaît un très grand succès national. Son troisième album « El son nuestro de cada dia » obtient trois disques d’or en Espagne.  Avec le groupe « Los Palacaguina » il parcourt l’Europe et l’Amérique jusqu’en 1979 où il rentre au Nicaragua pour participer à la révolution sandiniste. Sans cesser sa carrière musicale, il est élu député. Pendant les années 1980, il voyage dans toute l’Amérique et au Japon.

Après 20 ans de voyages ininterrompus, Carlos vit maintenant à Managua et est retourner dans le monde de la radio et de la télévision pour promouvoir la culture populaire sous toutes ses facettes.

Sources : Wikipédia et la biographie de Carlos Mejia Godoy sur le site de la Casa de los Mejia Godoy

 

Quelques unes de ses chansons

  • Nicaragua, Nicaragüita

LA chanson d’amour dédié au Nicaragua, que je fredonne avec plaisir quand je pense à ce beau pays 🙂
 

 

  • L’hymne de l’union sandiniste

Tout est dit dans le titre
 

 

  • La Consigna

Une autre chanson révolutionnaire, pour motiver les troupes. (voir les paroles en français)
 

 
Photo de couverture : Carlos Mejia Godoy en concert à la Casa de los Mejia Godoy, le 19 juillet 2009 (Photo Hélène Legay)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.